Aller au contenu

Site d'Information de l’ASA de Ventavon St Tropez

Infos de l'ASA du Canal de Ventavon St Tropez
LOGO_VST_100x100.webp
« Gérer l’eau, c’est prévoir demain, prévoir demain, c’est protéger l’eau »

Inauguration Tranche 3. Revue de Presse

Inauguration Tranche 3. Revue de Presse.

Tardivement mais la presse locale s’est quand même fait l’écho de l’Inauguration de la Tranche 3.

Ce sont notamment:

Nous les remercions pour leur soutien dans notre communication auprès de nos 2300 adhérents.

Inauguration Tranche 3. Revue de Presse.
Inauguration Tranche 3 - Revue de Presse

Texte de « l’Espace Alpin ».

La cérémonie d’inauguration du réseau d’aspersion permettant l’irrigation de 500 ha en rive droite de la Durance, entre Valernes et Sisteron a eu lieu vendredi 24 octobre en présence de Natalie William, sous-préfète de Forcalquier, Annick Mièvre, directrice de l’Agence de l’Eau Méditerranée Corse, Mme Garcin représentant la mairie de Sisteron, Frédéric Esmiol, président de la chambre d’agriculture des Alpes-de-Haute-Provence, les élus et représentants de l’ASA, son président Christian Gallo, et les entreprises ayant réalisé ces travaux d’envergure.

La matinée a débuté le long du Sasse, à Valernes, en-dessous de la prise du canal gravitaire historique de l’ASA. Les grandes étapes du projet ont été rappelées et ce ne sont pas moins de 18 mois de travaux, répartis en trois tranches et sur quatre années qui viennent d’aboutir, avec 60 km de canalisations et 25 chambres de vannes, pour 12 millions d’euros de travaux, co-financés à 80 % par l’Agence de l’eau et les fonds européens du FEADER.

Annick Mièvre, directrice de l’Agence de l’Eau est revenue sur l’objectif premier du projet : « économiser l’eau est l’objectif de ce projet, sans nuire à la capacité de production agricole et avec une économie d’eau de plus de 7 millions de m3 sur le Sasse qui est déficitaire et classé en Zone de répartition des eaux ».

Le seuil peut maintenant être démantelé pour répondre au deuxième objectif de l’opération qui est de répondre aux obligations règlementaires sur la restauration de la continuité écologique et sédimentaire. Certains irrigants du secteur, accompagnés du maire de Valernes étaient pourtant présents pour témoigner de leurs incertitudes liées au démantèlement de ce seuil et donc à la future impossibilité de valoriser un usage gravitaire ancestral, dans ce contexte économique et énergétique difficile.

L’aboutissement d’un quart de siècle « de combat »

Les participants ont ensuite visité des installations du réseau, pour terminer la matinée à la station des Prayaous à Sisteron, où a été coupé le ruban tricolore. Les élus de l’ASA et de la mairie de Sisteron sont revenus sur le long passé tumultueux de ce projet, abandonné à plusieurs reprises, avant d’être permis notamment par le regroupement des associations syndicales, permettant d’accroitre les capacités techniques et financières.

Le président de la chambre consulaire a témoigné des débats passionnés autour de l’eau et du canal de Saint Tropez en particulier, et a souligné « l’importance de ce projet pour la sécurisation et le maintien d’une dynamique agricole comme l’a montré cette année 2022, ainsi que le maintien de beaux ouvrages hydrauliques ».

Natalie William est enfin revenue sur les résultats concrets de ce projet qui permet 90 % d’économie d’eau. Elle a rappelé la tenue des Assises de l’eau (consultez l’actualité ici) qui se sont déroulées la même semaine et qui reflètent la prise de conscience de la nécessaire bonne gestion de la ressource en eau dans ce contexte de sécheresse 2022 qui perdure. « Ce projet doit nous inspirer sur la méthode de concertation avec les irrigants et les services de l’État ainsi que pour l’avenir avec le projet de liaison rive droite / rive gauche inscrit au Programme d’investissements d’avenir de l’État. »

Fabienne Guyot, chambre d’agriculture des Alpes-de-Haute-Provence
Article de l’Espace Alpin

Crédit photo A.G : La cérémonie d’inauguration du réseau d’aspersion permettant l’irrigation de 500 ha en rive droite de la Durance, entre Valernes et Sisteron a eu lieu vendredi 24 octobre en présence de nombreuses personnalités dont Frédéric Esmiol, le président de la chambre d’agriculture des Alpes-de-Haute-Provence.